Recherche avancée

Accueil > Articles et témoignages > Terre de Liens et la ferme de Bâlon se mobilisent pour les assises de l'EEDD

Articles et témoignages

 

Terre de Liens et la ferme de Bâlon se mobilisent pour les assises de l'EEDD

Orianne Guillou, coordinatrice de l’association Terre de Liens en Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une journée d’échanges à la ferme de Bâlon, le 9 juin 2018, inscrite dans le cadre des  assises régionales de l’EEDD. Retour sur la journée.

1) Pouvez-vous nous présenter Terre de Liens?

Terre de Liens est un mouvement national créé pour préserver les terres agricoles et faciliter l’accès au foncier agricole pour de nouvelles installations paysannes. Le mouvement est doté de plusieurs structures :

  • Le réseau associatif, qui sensibilise à l’agriculture et à la terre en tant que bien commun. Il accompagne les paysans pour leur permettre l’accès à la terre, informe et rassemble le public autour des enjeux fonciers et agricoles ;
  • La Fondation Terre de Liens reconnue d’utilité publique habilitée à recevoir des legs et donations de fermes ;
  • La  Foncière Terre de Liens, entreprise d’investissement solidaire, qui collecte de l’épargne citoyenne. Le capital accumulé sert à acheter des fermes pour y implanter des projets en agriculture biologique.

En région Bourgogne-Franche-Comté, Terre de Liens a acquis 11 fermes, louées à des paysans via à des baux ruraux comprenant des clauses environnementales.

Ma mission consiste à coordonner l’ensemble des actions Terre de Liens sur la région Bourgogne-Franche-Comté : mobiliser les bénévoles, organiser des évènements, accompagner des porteurs de projets, rechercher des financements…

2) Pouvez-vous décrire le projet que vous avez mis en œuvre dans le cadre des assises locales de l’EEDD ?

L’objectif de la journée du 9 juin dernier était de créer un évènement autour de la dernière acquisition de Terre de Liens en région : la ferme de Bâlon à Gerland (21). C’est une ferme agroécologique diversifiée (productions animales et végétales) qui a aussi un volet pédagogique en proposant un accueil à la ferme autour des thèmes de l’écologie.

Des ateliers adaptés à tous les publics (scolaires, familles, groupes) sont proposés pour découvrir la vie de la ferme et ses animaux et aborder l'agro-écologie. La ferme de Bâlon fait partie du réseau Ecole en Herbe, réseau de fermes pédagogiques pour les scolaires, animé par la Chambre d'agriculture de Côte-d'Or.

Au-delà de l’inauguration de la ferme, la journée du 9 juin avait pour objectif d’ancrer localement la ferme en l’ouvrant aux habitants du secteur et en recréant ainsi du lien entre les agriculteurs et les citoyens et entre le champ et l’assiette. C’est un moyen d’inciter le grand public à se réapproprier la thématique de l’agriculture en ouvrant  la réflexion sur différents sujets : le bien-être animal, le rôle de l’agriculture pour façonner nos paysages…

Le programme de la journée s’est organisé autour de plusieurs temps forts :

  • une visite guidée ludique et interactive, proposée par la fermière.
  • deux temps d’échange avec de grands témoins, sur : alimentation et bien-être animal, en présence de deux éthologues et d’une éleveuse de bœufs charolais ; alimentation et biodiversité autour d’une anthropologue, d’un maraîcher et d’un membre du comité biodiversité slow food.
  • des ateliers pédagogiques : un jeu tout public sur l’agriculture et des outils pédagogiques ; le jeu les Agronautes, animé par le mouvement rural pour la jeunesse chrétienne de Besançon : les visiteurs étaient invités à se mettre à la place des agriculteurs pour comprendre le monde agricole (quels choix financiers, comment gérer le temps de travail…) ; un parcours agri-nature pour les enfants
  • un moment convivial pour clôturer la journée, avec un concert, un repas bio préparé avec des produits locaux, suivi d’un bal folk.

Tout au long de la journée, un stand a permis de faire connaître l’association Terre de Liens et d’échanger avec des personnes intéressées pour s’investir dans les actions de l’association.

3) Quel bilan faites-vous de cet évènement ? Qu’est ce qui a bien fonctionné, qu’est-il ressorti des échanges ?

Le point fort de cette journée a été sans conteste la mobilisation citoyenne.

Environ 130 visiteurs ont participé à la journée, dont une cinquantaine à la visite de la ferme. Les temps d’échanges ont aussi été bien suivis.

Nous avons touché un public très diversifié : des familles venues voir ce qui se passaient près de chez elles, des sympathisants Terre de Liens, des citoyens intéressés par l’agriculture…

Fait intéressant, il y avait peu de personnes que nous connaissions déjà, signe que le grand public s’intéresse aux thématiques liées à l’agriculture et souhaite échanger avec des experts. Les échanges entre agriculteurs/chercheurs/habitants de cette journée ont permis de décloisonner la société civile et le monde agricole.

 

Cette journée a sûrement répondu à l’envie d’en savoir plus pour améliorer ses pratiques de consommations. Nous en avons tiré des idées pour l’avenir :

  • continuer à faire  connaître la ferme pour l’ancrer sur le territoire,
  • créer une porte ouverte annuelle et un événement pour fidéliser le lien avec les habitants (chantiers participatifs, cinéma plein air…),
  • proposer aux habitants de participer à un état des lieux participatif de la biodiversité sur la ferme,
  • proposer des visites de la ferme à des scolaires.

Le bilan de cette journée est donc très satisfaisant ! Et nous avons aussi démontré l’intérêt d’ancrer la mobilisation citoyenne et la sensibilisation sur un support concret tel que la ferme et l’agriculture.


Crédit photo : Terre de Liens Bourgogne-Franche-Comté

 

Les Assises de l’EEDD constituent un temps de rencontre, de partage et de réflexion visant à promouvoir l’EEDD sur les territoires et faciliter la transition socio-écologique. Les 4es Assises nationales de l’EEDD ont été lancées le 17 octobre 2017 à Paris. Elles se déclinent en assises territoriales qui se déroulent jusqu’en novembre 2018 à différentes échelles, régionale et locale.

En Bourgogne-Franche-Comté, les assises régionales de l’EEDD sont coordonnées par Alterre et le GRAINE. Les deux structures chapotent des assises locales qui ont pour objectif de favoriser le partage d'expériences et de bonnes pratiques au plus près des territoires et des citoyens, et de faire travailler les acteurs ensemble à l’identification de priorités partagées à l’échelle locale.

 

Terre de Liens

Orianne Guillou

Boîte NN5, Maison des Associations

2 rue des Corroyeurs 21000 DIJON

06-95-53-83-21

bfc@terredeliens.org

Site Internet

 

La ferme de Bâlon

Laure & Dominique DARPHIN

10 Rue des Petits Bois

Hameau de Bâlon

21700 GERLAND

06 80 47 00 48

Site Internet


© Portail de l'EEDD en Bourgogne Franche-Comté - Contact - Financeurs  - Infos légales - Crédits - Plan du site