Recherche avancée

Accueil > Articles et témoignages > Projet Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage: focus sur deux actions menées par Dijon métropole et ses partenaires

Articles et témoignages

 

Projet Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage: focus sur deux actions menées par Dijon métropole et ses partenaires

logo ZDZG.jpg

Depuis 2010, Dijon métropole mène une politique de prévention des déchets en direction des usagers, de ses services internes, des acteurs économiques et auprès des établissements scolaires. Zoom sur deux actions présentées par Emilie Nourrin, animatrice projet TZDZG à Dijon métropole

Produire moins de déchets est l’un des objectifs que s’est fixé Dijon métropole en menant de nombreuses actions depuis 2010 : développer le compostage individuel et partagé, accompagner les établissements scolaires dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, détourner le flux de textiles afin d’être réemployés et valorisés, favoriser la réparation et le réemploi des objets… Au total, 17 fiches actions sur des thématiques en lien avec la réduction des déchets ont été mises en œuvre et ont permis la réduction de 7,5 % des déchets (ordures ménagères et assimilées) entre 2010 et 2015, passant ainsi de 375,7 kg à 347,9 kg/an/hab.

Objectif « zéro déchet, zéro gaspillage »

En 2016, Dijon métropole a candidaté au deuxième appel à projets Territoire "Zéro Déchet, Zéro Gaspillage" (TZDZG). Un nouveau plan d'actions sur trois ans a été mis en place, afin de réduire de 10 % la production de déchets entre 2010 et 2020, et en engageant une démarche d’économie circulaire. Pour atteindre ces objectifs, la métropole travaille avec de nombreux partenaires : l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté, les chambres consulaires, l'Université et s’appuye sur les associations locales.  Plus d’informations sur la page dédiée : https://www.trionsnosdechets-dijon.fr

« zéro déchet, zéro gaspillage » un idéal à atteindre en changeant simplement nos habitudes : ne pas gaspiller, limiter au maximum la production de déchets, réemployer localement, recycler.

Focus sur deux actions menées pour favoriser le réemploi, la réparation et la réutilisation, l'éco-consommation et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

 « mon Crous responsable »

Avoir accès à une cuisine de qualité et respectueuse de l’environnement dans les restaurants universitaires, c’est possible !

Dans le cadre de l'appel à projets du programme national pour l’alimentation en 2016, Dijon Métropole et Restau’co ont proposé l’accompagnement de deux sites du Crous* (5 000 repas par jour pour :

  • Améliorer le tri et réduire les déchets au sein des restaurants scolaires,
  • Réduire le gaspillage alimentaire via des actions préventives (achat, production) et la sensibilisation auprès des convives,
  • définir une méthodologie transposable à l’ensemble des Crous de France.

« Mon Crous responsable »  implique le personnel du Crous à tous les échelons (directeur, gestionnaire, responsable qualité, chef cuisinier…) afin que le diagnostic et le plan d’action soient partagés et que les nouvelles pratiques se pérennisent. Afin de partager cette expérience, un guide méthodologique a été rédigé pour les établissements qui souhaiteraient s’engager dans une démarche similaire. Il sera prochainement disponible en ligne sur le site trionsnosdechets-dijon.fr

En 2018, le Crous de Dijon renouvelle ses engagements auprès de la garantie Mon Restau Responsable®, afin de limiter le gaspillage alimentaire et continuer à proposer une alimentation de qualité au sein des Resto’U : 10 actions sont déjà programmées en 2018-2019.

*Crous : Centre régional des œuvres universitaires et scolaires

La gratiféria avec l’association La Recyclade

La collectivité souhaite promouvoir les métiers de la réparation et du réemploi pour réduire le flux d'objets encombrants (5 253 tonnes d’objets encombrants collectées en 2016 soit environ 21 kg d’objets encombrants par habitant).

Ainsi, la métroole a conventionné avec l’association la Recyclade qui a été créée en septembre 2017. Elle compte parmi ses actions, l’ouverture d’une recyclerie à Dijon, des ateliers upcycling et l’organisation d’une Gratiféria (zone de gratuité éphémère) chaque année en direction des habitants : les participants déposent des objets dont ils ne se servent plus pour les donner, et ils peuvent prendre d'autres objets gratuitement.

L’organisation de cet évènement se fait en lien avec les services de Dijon Métropole. Les deux Gratiféria déjà organisées montrent un bilan très positif, en termes de mobilisation des habitants et de réemploi : en 2017, 72 % des objets ont trouvé une nouvelle vie, avec une participation de 900 personnes et 521 kg d'objets apportés ; en 2018, ce sont 600 participants qui ont contribué à donner une nouvelle vie à 58 % des objets.

Et aussi...

  • Un annuaire régional dématérialisé de la 2e vie des objets (en ligne en ligne sur le site trionsnosdechets-dijon.fr),
  • L'organisation depuis 2015 d'un village de la réparation lors de la grande braderie de printemps, avec la Chambre de métiers et de l’artisanat interdépartementale de Bourgogne délégation de Côte-d'Or : 8 artisans participants et 800 visiteurs par animation en moyenne
  • L'organisation d'un marché de Noël du réemploi depuis 2014, avec 14 stands et 1 000 visiteurs en moyenne…

 

 

 

Plus d'informations sur les actions menées dans le cadre du projet ZDZG et les partenaires de Dijon Métropole sur le site dédié :

trionsnosdechets


© Portail de l'EEDD en Bourgogne Franche-Comté - Contact - Financeurs  - Infos légales - Crédits - Plan du site